• La fois passée, j’ai abordé le fait qu’il fallait être « pro-actif » dans sa carrière professionnelle afin de mieux en profiter (si jamais vous n’aimez pas ce que vous faites, il est toujours temps de changer, tout au moins par étape). Le début de l’année 2015 montre le résultat de cette « pro-action ».

    L’année a commencée sur les chapeaux de roues puisque j’ai débuté un nouvel emploi dès le premier lundi de l’année 2015 dans une nouvelle entreprise. Le changement ne s’est pas opéré à ce seul niveau puisque l’entreprise en question est aussi dans un autre pays. Mais comment se sont déroulées les étapes ?

    Il y a globalement 6 étapes résumées ci-dessous :

    1.     -  Stagnation

    2.     -  Introspection

    3.     -  Discussion

    4.     -  Recherche

    5.      - Entretien

    6.      - Embauche

    Chaque étapes est détaillées plus bas.

    1.     1. Stagnation

    Quand on sent que l’on stagne, que l’on s’ennuie ou qu’il n’y a plus trop de motivation au travail, alors c’est le moment de se remettre en question. On peut profiter de ce moment pour se former soi-même par la lecture de documents (technique ou non) afin d’avoir une vision plus transverse sur le métier. Il est aussi possible de suivre des MOOC en cours du soir dans d’autre domaine afin d’augmenter ses compétences. Il est aussi possible de créer une entreprise et alors de valoriser ses compétences. Il y a plusieurs moyens de ne plus stagner mais si jamais

    2.     2. Introspection

    Maintenant que l’on sait que l’on veut changer, il faut faire une introspection, c’est-à-dire se poser des questions. Qu’est-ce que je veux faire ? Quelles sont les compétences que j’ai et celles qui me font défaut ? Est-ce que je souhaite changer de région ? Est-ce que je recherche plus de responsabilités ou moins ? Est-ce que je suis prêt à me réadapté à une nouvelle profession ? Est-ce que je veux privilégier ma vie personnelle ou familiale ?

    Il faut se poser un maximum de question et y répondre le plus honnêtement possible car ces les réponses à ces questions qui jugeront de votre motivation  changer, vous donneront ce que vous recherchez mais aussi le plan d’action afin d’y parvenir si vous voulez changer !!

    3.     3. Discussion

    Maintenant, il faut savoir que change de travail n’implique pas que vous ! Votre conjoint et vos enfants auront aussi une part à jouer. Vous rentrerez peut-être plus et au début vous serez moins disponible ou aurez d’autres contraintes. Il faut donc veiller à ce que tout le monde soit prêt de changer un peu de rythme de vie avant de lancer une recherche d’emploi.

    La discussion peut aussi se faire avec votre famille ou vos amis afin de savoir ce qu’ils en pensent et quels sont les compétences/défauts que vous avez. Vous pourrez ainsi recouper avec votre introspection.

    4.     4. Recherche

    Maintenant que vous êtes décidé, que tout le monde est prêt au changement, il ne vous reste plus qu’à rechercher.

    Vous savez aussi ce que vous recherchez aussi vous ne gaspillerez pas trop d’énergie à envoyer des candidatures au hasard. Il faut faire un CV et une lettre de motivation de manière très rigoureuse. Le temps passé dessus est particulièrement important car c’est ce qui permet de décrocher un entretien !!

    Une fois un CV envoyé, il ne suffit pas d’attendre une réponse. N’hésitez pas à relancer la procédure et vous montrerez que le poste vous intéresse.

    5.     5. Entretien

    L’entretien permet de voir l’adéquation du candidat par rapport au poste proposé. Il y a toujours un écart mais le but de l’entretien est de le jauger et ainsi de minimiser les risques des deux côtés. C’est donc un échange !!! Il faut se renseigner au maximum sur le poste, l’entreprise, l’environnement du secteur et ne pas hésiter à poser des questions pour mieux cerner l’entièreté du poste.

    Un entretien débouche parfois sur un refus, aussi il peut être intéressant de savoir pourquoi vous avez essuyé un refus pour finalement ensuite apprendre de ses erreurs.

    6.     6. Embauche

    Arrivé ici, vous avez tout réussi. Reste à maintenant à faire vos preuves et là, vous savez déjà comment faire.

     

    J’espère que cette méthode vous aidera si jamais vous sentez que votre travail n’est plus aussi intéressant qu’avant !

     

    J.M.


    2 comments
  • Quelle est la carrière typique d'un ingénieur en sortie d'école ? Personne ne sera en mesure de vous la décrire car finalement la carrière d'une personne se crée au fur et à mesure du parcours de la personne en question. Néanmoins il y a tout de même une constante sur le fait que le premier emploi conditionne souvent l'orientation des premières années.
     
    Si le premier emploi est dans l'ingénierie en tant qu'ingénieur process, bien souvent, une dizaine d'année plus tard, la personne en question travaille toujours dans l'ingénierie. Bien sur, il y a eut une évolution mais il sera souvent dans le domaine même si le secteur ne sera pas forcement le même.
     
    Ensuite il faut aussi savoir trouver un domaine dans lequel vous aimez ce que vous faites. Changer tous les ans de secteurs d'activité n'est pas forcement le mieux. En effet, vous devrez vous remettre des chiffres en tête et vous devrez vous créer de nouvelles méthodes de travail ! Travailler sur des hydrocarbures ou dans une station d'épuration n'est pas le même job.
     
    Enfin il y a parfois une désillusion du secteur actif une fois les études terminées. Je connais un ingénieur process qui n'a pas aimé ce qu'il faisait. Il a donc préféré changé d'orientation professionnelle pour devenir professeur de lycée. Pourquoi ? Comme je le disais le premier job est très important. Son premier emploi était selon lui rébarbatif et surtout pas très intéressant. Aussi "pourquoi avoir fait des années d'étude pour ça?" alors que quand il donne des cours particuliers le soir il aime transmettre son savoir aux élèves ? Il a donc préféré changé de voie pour finalement vivre une vie qui lui plaisiat le plus. Que se serait-il passé si jamais il avait eut un poste non pas dans un bureau mais plutôt sur un site de production ou dans un centre de production industriel en tant que manufacturier ?
     
    Les années d'études réalisées en école d'ingénieur n'ont pas été inutiles, bien au contraire, car elles lui ont permis d'avoir un bagage nécessaire pour passer et réussir le concours CAPES de physique.
     
    Au cours de votre carrière, rien n'est figé, c'est à vous de créer votre carrière en vous créant des opportunités mais aussi de trouver un domaine qui vous intéresse.
     
    Personnellement je ne travaille pas. J'applique la citation de Confusius.
     
    "Trouvez un travail que vous aimez et vous ne travaillerez pas un seul jour de votre vie".
     
    Dans le milieu dans lequel je suis les gens sont passionné et cela se transmet. Le Directeur Général d'une entreprise est à la retraite mais il aime ce qu'il fait donc il continue. Un autre, agé de 95 ans expert dans un domaine, distille ses conseils à qui veut bien lui demander. Et vous, aimez-vous ce que vous faites ?
     
    Dans chaque job, il y a toujours une petite partie qui est moins intéressante mais quelle en est la proportion dans votre emploi ?
     
    J.M.

    your comment


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux